Edge Entertainment

La première partie du plan s’est déroulée à la perfection mais la seconde, supposée être la plus facile, a complètement foiré. On a laissé les bagnoles près d’un asile psychiatrique qui semblait quasiment intact, prêt à être pillé. On s’est dit qu’on pourrait y trouver plein de matos médical. En général, on évite les hôpitaux : ces endroits, c’est carrément l’enfer, mais on s’est dit qu’il y aurait moins de monde dans un asile.

Alors qu’on s’approchait, on a attiré l’attention d’une horde de zombies. On a jugé préférable de les affronter sur un terrain de notre choix, un endroit facile à défendre : l’hôpital psychiatrique. Mais dès qu’on a mis le pied à l’intérieur, on s’est rendu compte qu’il n’était pas vide du tout. Heureusement, on a une solution pour ce genre de problème : ça s’appelle le zombicide !