Zombicide Saison 2: Prison Outbreak compte parmi les sorties majeures de Guillotine Games pour 2013.
Cette boîte contient encore plus de matériel que celle de la première saison de Zombicide (appelée désormais Zombicide Saison 1): 90 figurines, 9 nouvelles dalles de jeu, 147 mini-cartes et 110 pions, entre autres surprises !
Une petite revue de détail ?

 

1) PRINCIPES DE CONCEPTION

Au commencement, nous pensions faire de Prison Outbreak une extension au jeu, à la manière de Toxic City Mall. Alors que nous ajoutions de plus en plus de matériel, nous avons envisagé d’en faire un produit majeur qui pourrait même être séparé en deux extensions distinctes. Puis une meilleure idée est apparue : en faire une deuxième boîte de base de Zombicide qui puisse aussi servir à enrichir la première, sortie l’année précédente !

Ainsi les nouveaux joueurs pourraient découvrir l’univers de Zombicide avec la Saison 1 ou la Saison 2, et les joueurs de la Saison 1 pourraient enrichir leurs parties avec une très grosse boîte.
Zombicide Saison 2: Prison Outbreak est donc conçu comme une boîte de base ET une extension. Ceci explique le gros volume de matériel soigneusement rangé dans la boîte.

 

po_eclate

Affronter des zombies dans une prison est désormais un grand classique des films d’horreur et des séries TV. L’ambiance souvent sombre colle bien à celle de Zombicide et favorise les combats rapprochés dans un donjon moderne que les survivants cherchent à changer en abri. De nombreux challenges attendent ces derniers au cours de leur périple. A cette fin, nous avons conçu les missions de Prison Outbreak comme une série, avec un fil narratif. Les objectifs ne sont pas de simples croix rouges dispersées sur le plateau mais plutôt des interrupteurs qui ouvrent et ferment des portes, des objets à prendre, ou encore des points de passage obligés.

Pour le contenu de Prison Outbreak, nous voulions un panaché de matériel connu et de nouveautés. Prison Outbreak se joue d’une part avec les mêmes règles de base que la Saison 1, ce qui permet à n’importe quel joueur débutant de se joindre au zombicide. Il y a d’autre part de nouvelles règles à propos des redoutables zombies berserkers, des cellules de la prison, et des sas de sécurité rotatifs (entre autres).
Les figurines comprennent six nouveaux survivants dans leurs versions standards et zombivantes, ainsi que des figurines de zombies parmi lesquelles se trouvent les nouveaux modèles de berserkers. Les cartes Equipements sont aussi à la fête. Au côté de votre bon vieux canon scié, par exemple, se trouvent un fusil automatique, des boucliers antiémeutes et des wakizachis. Les fiables et vicieuses Gunblades rejoignent le Ma’s Shotgun et les Evil Twins parmi les armes de pimp-mobiles. Et pour finir, le jeu présente de nombreuses compétences nouvelles pour les survivants et les zombivants !

 

po_missionmap

 

2) LE CADRE : UNE PRISON ZOMBIE

Les neuf dalles de jeu de Zombicide Saison 2: Prison Outbreak comprennent à la fois de larges cours et des couloirs étroits donnant sur de nombreuses cellules, des environnements tout juste abordés dans la Saison 1. Marier les deux environnements ouvre de nouvelles perspectives de jeu, alors que les zombies peuvent être pris pour cibles à travers le barbelé ou errent dans d’étroits corridors. Former une équipe de survivants équilibrée entre le combat à distance et le corps à corps est plus que jamais une bonne idée.

D’autre part, cet environnement carcéral est émaillé de nouvelles fonctionnalités :
– Deux dalles contiennent des zones de sécurité sur lesquelles nul ne peut s’arrêter. Cela ralentit à la fois les survivants et les zombies. Bien sûr, les Walkers ne passent pas, mais les Runners le peuvent… au même titre que la nouvelle Abomination berserker.
– Les miradors sont des mini-dalles que l’on place sur les dalles standards pour créer des points de contrôle à partir desquels les survivants peuvent abattre des zombies sur un large périmètre. Au verso de ces pions géants se trouvent des salles à placer n’importe où pour changer la configuration d’une dalle. Par exemple, elles sont utilisées dans une mission pour représenter une pièce isolée dans laquelle se trouve un poste de soudure sur lequel votre équipe doit mettre la main.
– Les interrupteurs déclenchent l’ouverture et la fermeture des portes de prison, ce qui permet aux survivants d’affronter des vagues de zombies importantes mais prévisibles. Les interrupteurs peuvent également agir sur des portes standards et des zones d’invasion. L’usage le plus remarquable des interrupteurs se fait avec les sas de sécurité rotatifs, des mini-dalles qui ouvrent de nouveaux accès à travers la prison ou barrent le passage à une horde de zombies en approche. Comme toujours, l’esprit d’équipe est l’arme idéale pour tirer le meilleur parti des sas de sécurité rotatifs.

Bien sûr, vous pouvez tirer parti de toutes ces nouveautés pour créer vos propres missions et surprendre tout le monde avec des idées inédites. A cet effet, nous avons optimisé l’usage des pions en ajoutant des couleurs aux objectifs, aux zones d’invasion et aux portes (y compris des portes ajustées aux épais murs de la prison). Ils sont employés dans les missions du livre de règles mais nous sommes certains que vous leur trouverez bien d’autres usages. Soyez certains que de notre côté, nous ne nous en priverons pas pour de futures publications !
Ah, une dernière chose : si vous pensez que vos survivants sont à l’abri derrière les barbelés, prenez garde. Nous avons ajouté des pions « barbelés arrachés ». Les Abominations ne sauraient être stoppées par des choses aussi insignifiantes que du barbelé !

 

3) LES PROTAGONISTES : SURVIVANTS ET ZOMBIES

La Saison 1 propose 71 figurines et c’était déjà un sacré deal. La Saison 2 propose 90 figurines.
Six nouveaux survivants entrent en scène. Chacun d’entre eux est représenté par deux figurines, en version standard et zombivant. Et si on jetait un œil à leurs compétences de niveau bleu ?

 

BelleBelle, captivante adepte du parkour, possède +1 Action de Déplacement gratuite. Attendez-vous à la voir se déplacer rapidement autour du plateau et à briller dans presque toutes les situations.

JoshuaJoshua est un quidam devenu un héros grâce à sa compétence Ange gardien. Il peut tirer les autres survivants dans sa propre Zone pour les sortir des griffes des zombies.

GrindlockGrindlock est un impressionnant métalleux doté de la compétence Provocation. Choisissez une Zone visible et tous les zombies qui s’y trouvent bénéficient d’une activation supplémentaire. Venez voir papa et sa tronçonneuse, mes mignons !

KimKim, alias « Pokerface » est une joueuse de poker professionnelle dotée de la compétence Chanceux. Si vous êtes du genre poissard aux dés, ou si vous aimez les armes comme le pistolet-mitrailleur ou la tronçonneuse, Kim est votre meilleure amie.

ShannonShannon, ancienne femme soldat, et désormais une authentique guerrière urbaine avec la compétence A bout portant. Elle peut « sniper » des zombies dans sa propre zone à l’aide d’armes à distance… et elle peut même ainsi éliminer des berserkers !

wattsWatts est un père de famille qui a tout perdu dans l’apocalypse zombie. Il est revenu à ses anciennes habitudes de punk et commence la partie avec sa bonne vieille batte de baseball. Il n’a plus qu’à trouver des clous pour faire une redoutable batte cloutée!

La boîte contient 78 zombies prêts à envahir le plateau pour chasser les survivants. Les joueurs de la Saison 1 connaissent déjà les zombies courants : Walkers, Fatties, Runners et les Abominations. Ils reviennent avec de nouvelles sculptures et adoreront autant que vous visiter les couloirs de la prison. Cette fois, cependant, ils ont amené des amis : les zombies berserkers !

Les zombies berserkers ne sont pas affectés par les armes à distance (à l’exception du Molotov et des tirs réalisés « A bout portant » avec un survivant doté de la compétence éponyme). Cela signifie que Prison Outbreak accorde une place légèrement plus importante au corps à corps que la Saison 1. Les Les combats rapprochés dans les couloirs de la prison sont intenses et notoirement brutaux. Les combats dans les grands espaces offrent aussi de nouvelles stratégies, puisque les zombies berserkers ne peuvent pas être abattus depuis l’autre extrémité d’une rue bien dégagée.

De ce point de vue, mêler les zombies standards avec leurs alter egos toxiques de Toxic City Mall et leurs frères berserkers de Prison Outbreak donne l’occasion d’expérimenter un tout autre jeu. Imaginez une zone où se trouvent des zombies des trois types. Vous ne pouvez pas flinguer les berserkers, les zombies toxiques sont dangereux en mêlée, et ils en ont tous après vous. Si vous ne pouvez pas les distancer, il faudra consciencieusement abattre les zombies toxiques puis entrer dans la mêlée pour finir le travail. C’est le moment de l’aide, ou un petit coup de main de la part d’un survivant doté comme Joshua de Lifesaver ! Ou alors, vous pouvez abattre les zombies toxiques, « Provoquer » le reste avec Grindlock et achever ce qui reste. Comme vous le constatez, plus il y a de zombies, plus il y a d’options.

 

Berserker walkerBerserker walkerBerserker runnerBerserker fattyBerserker abomination

La superstar des berserkers est, bien sûr, une Abomination. Ce monstre a les propriétés combinées d’une Abomination et d’un berserker : elle ne peut pas être éliminée par une arme à distance ET il faut une arme dotée de Dégâts 3 pour l’abattre. Un Molotov fonctionne toujours mais c’est une denrée rare. En outre, l’Abomination berserker bénéficie d’un petit avantage supplémentaire : elle se déplace de deux zones par activation. La menace arrive sur vous plus vite que vous le pensez.

 

4) EQUIPEMENT ET CARTES ZOMBIE

Heureusement, vous avez tout ce qu’il faut pour vous livrer à un zombicide en bonne et due forme. Prison Outbreak présente de nouvelles cartes en quantité appréciable. Pas question de tout dévoiler ici, mais voici un savoureux avant-goût.

NIGHTSTICKVos fidèles poêles sont remplacées au début de la partie par des tonfas, des armes que vous pouvez défausser pour éviter une blessure. Elles sont particulièrement utiles contre les zombies berserkers au début de la partie grâce à leur Précision de 4+ pour Dégâts 1 !

CLAW HAMMERLes pieds-de-biche ont été remplacés par des marteaux, l’équivalent en arme de mêlée des pistolets-mitrailleurs. Votre équipe débute la partie avec une de ces pépites à forte cadence de frappe.

NAILBATLes fusils à lunette sont toujours là et sont rejoints par les battes cloutées, des armes assemblées en combinant une batte de base-ball et des clous. Utiles en toute situation et vraiment dangereuses, les battes cloutées comptent parmi les meilleures armes de mêlées du jeu. En outre, Watts possède la moitié de la recette, puisqu’il commence la partie avec une batte de base-ball !

WAKIZACHILes wakizachis peuvent être portés par paire et donnent +2 Dés à un katana éventuellement porté dans l’autre main. Un katana et un wakizachi, une combinaison de choix pour découper du zombie en ayant l’air zen.

 

La pioche d’Equipement contient de nombreuses autres surprises, y compris une arme de mêlée à Dégâts 3 pour rompre rapidement les négociations avec les Abominations berserker toujours trop pressées. Voici de nouvelles armes pour relever de nouveaux défis !

Les 42 cartes Zombie de Prison Outbreak ont été conçues pour accompagner la population de zombies standards et berserkers qui peuple la prison. Elles sont bien entendu numérotées et incluent également des cartes d’activation supplémentaire ainsi que des cartes de bouche d’égout.
Ces cartes peuvent être employées telles quelles ou soigneusement sélectionnées pour accompagner des parties à thème précis.
Les 12 cartes qui ne contiennent que des zombies berserkers peuvent ainsi être extraites pour créer des parties exclusivement consacrées à ce type de zombie. Mélangez-les avec des cartes de zombies toxiques, et quelques cartes de bouches d’égout pour rejouer vos missions précédentes sous un angle complètement différent !
Les 24 autres cartes permettent d’équilibrer (ou de déséquilibrer) la pioche zombie. Il peut par exemple s’agit d’augmenter le nombre de cartes d’une partie plutôt soft ou, avec une autre sélection, d’accroître la probabilité d’apparition des Abominations.

 

Zombicide Saison 2 : Prison Outbreak est conçu comme un jeu à part entière ET comme une extension. Ce jeu présente de nombreuses manières de créer de nouvelles parties avec les autres produits Zombicide et même d’user d’imagination pour créer vos propres missions. Rassemblez votre équipe, mettez la main sur quelques armes, et faites face aux défis de la prison !

po_box